Actualité Beck Non classé

Quand le confinement lié au coronavirus met les camgirls en avant

confinement coronavirus camgirlsLa période de confinement que nous traversons, liée au coronavirus, révèle le rôle important des camgirls dans la société. Certains aspects des prestations restent les mêmes, et tournent évidemment autour du sexe. Pour autant, c’est une période particulière, à la fois pour les clients et pour les camgirls. Est-ce le bon moment pour se lancer dans l’aventure ?

 

Une clientèle à la fois identique et différente

Le fait que les gens soient confinés chez eux change évidemment l’organisation des showcams. La demande se trouve répartie sur toute la journée et toute la nuit. Alors que les camgirls avaient pour la plupart leur créneau de prédilection, elles se retrouvent ainsi beaucoup plus sollicitées.

Elles retrouvent bien entendu leurs clients habituels. Mais également une cible nouvelle, qui se tourne vers les shows en cam pour la première fois. Certains contactent même une showgirl alors que la femme et les enfants se trouvent dans la pièce d’à côté.

Il est trop tôt pour savoir si cette clientèle nouvelle sera toujours là quand la vie normale aura repris son cours. Il s’agit toutefois d’un phénomène d’ampleur inédite, et d’un pic de demande sur une période très courte. Donc de toutes façons quelque chose de très positif pour les cameuses.

 

Des besoins de sexe, mais aussi de discussion

Mais en cette période un peu troublée, les besoins des clients sont quelque peu différents. Ils restent bien entendu la plupart du temps orientés vers le sexe. Que ce soit pour des shows privés ou pour des shows publics. Là-dessus, rien ne change.

Par contre, il y a une demande plus forte, voire nouvelle, de discussion. Et c’est l’une des particularités du moment. Les gens qui se sentent seuls franchissent le pas et contactent des filles en cam. Pour parler de leur solitude, de leur vie quotidienne. Et finalement tout simplement parler à quelqu’un qui les écoute et les réconforte.

L’aspect psychologique prend alors tout son sens. Au-delà des habituelles séances de masturbation, la discussion prend une place importante. Et sur tous les aspects de la vie : la solitude du moment, les problèmes de couple, la vie quotidienne… Un certain recul est donc nécessaire pour jouer ce rôle !

 

Confinement lié au coronavirus, le bon moment pour commencer le métier des camgirls ?

Ce serait un raccourci facile que de dire que la période est idéale pour se lancer dans l’activité de showgirl. Certes, la demande est très forte. Mais il y a d’autres éléments à prendre en compte. Pour réaliser un showcam de qualité, il faut d’abord un minimum de matériel. Que ce soit pour l’audio ou pour la vidéo. Puis des tenues adaptées, ainsi qu’un décor approprié. Ceci, c’est pour le côté technique.

Il faut surtout de l’assurance, de l’aisance, pour donner un côté naturel et une proximité. Tout cela ne s’apprend pas du jour au lendemain. Les camgirls déjà en activité depuis un certain temps tirent donc plus facilement leur épingle du jeu. Mais nul doute que parmi celles qui découvrent ce métier actuellement, certaines seront toujours là dans quelques mois et seront de vraies professionnelles.

Related posts

La montée en puissance de l’audio porn, un atout pour les camgirls ?

Beck

Les Vidéos Tutos

Kat Aluna

Comment choisir le meilleur nom webcamgirl

brooklyn-mayson

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.